Les pays les plus chers concernant les soins dentaires

Published:novembre 26th, 2011

Beaucoup de personnes voyagent en dehors de leur pays de résidence pour rechercher des soins dentaires, pas seulement pour la qualité de ces soins, mais aussi parce que ceux-ci peuvent être intéressants pour le porte-monnaie.
Cependant, il existe des pays qui fournissent des soins dentaires aux coûts élevés.
Selon une étude, la Grande Bretagne se classe comme étant le pays le plus onéreux pour les soins dentaires.
L’étude a été menée dans 9 pays, comprenant la Hongrie, les Etats-Unis, la Grande Bretagne, la Pologne, l’Allemagne, l’Espagne, la France et l’Italie entre autres.
Elle se basait sur les coûts dentaires, tels que les catégories de plombage standard, la durée de la consultation chez le dentiste, divers coûts, les médicaments, le matériel et la facturation radiologique.
Le coût standard du plombage s’élevait à 8 euros en Hongrie, 145 euros aux Etats-Unis pour atteindre un maximum de 156 euros, ou 117 livres, en Grande Bretagne.
Les coûts de soins dentaires s’échelonnaient de la même manière dans des pays d’europe occidentale : un plombage coûtait 146 euros en Espagne contre 135 euros en Italie.
Mais ces coûts étaient réduits de moitié en France et en Allemagne, pour s’élever rerspectivement à 46 euros et 67 euros.
70% des coûts de personnel sont compris dans les frais de traitement dentaire, les rendant hors de prix en Grande Bretagne.
Les dentistes facturent 2,88 euros par minute pour leurs services mais, dans d’autres pays, tels que la Hongrie, cela se situe à un niveau bien plus accessible : 0,09 euros par minute.
Les pays connus pour des soins dentaires abordables sont la Hongrie et la Pologne.
En Hongrie, chaque plombage est facturé 8 euros contre 18 euros en Pologne.
Depuis que la Pologne est connue pour ses coûts peu élevés en soins dentaires, elle est devenue la première destination de tourisme dentaire pour les Britanniques.
Récemment, il y a eu un projet au niveau de l’Union européenne pour l’ouverture de ses frontières concernant le tourisme médical, pour permettre aux citoyens des 27 nations membres de l’union de chercher des soins dentaires dans tous les états membres voisins.