Les couronnes dentaires : quelques explications

Published:novembre 12th, 2011

En ce qui concerne les couronnes et prothèses fixes, les dentistes du monde entier estiment que les couronnes céramo-metalliques sont les meilleurs produits disponibles.
Les 50 années de recherche et d’études cliniques ont montré qu’elles étaient les types de restauration les plus fiables et qu’elles avaient le taux d’échec le plus bas.
Bien qu’elles aient le taux de restauration requis, il existe des restrictions :
– après quelques années, l’apparence des taches se trouvant sur les couronnes se modifie pour devenir plus claire, à cause de la consommation de boissons et d’aliments acides.
Cela crée une différence des nuances des dents peu esthétique.
– quand le tissu des gencives se raréfie, les limites de la restauration apparaissent et se remarquent parce qu’elle a une apparence métallique et crayeuse.
– le port de couronnes dentaires est agressif, si on les compare avec une restauration ou des dents naturelles.
Il est à noter que certains types de céramique ne conviennent pas pour ce type de procédé , si on les compare à d’autres.
– parfois une fissure ou une fracture de la céramique au niveau de l’infrastruture métallique peut se produire.
Bien que les couronnes céramo-métalliques représentent vraiment le choix le plus répandu, il existe d’autres couronnes tout en céramique qui deviennent plus populaires.
Vous trouverez ci-dessous une liste de couronnes tout en céramique, ainsi que leurs avantages et inconvénients respectifs.

1. Les couronnes céramo-céramiques
Ce type de restauration est le plus souvent utilisé pour les couronnes et les prothèses fixes pour une courte durée.
Les marques qui commercialisent ces prothèses sont ‘Lava’ et ‘Cercon’.
les avantages du recours aux couronnes céramo-céramiques sont que les dents ont une bonne apparence, le matériau a une force modérée.
Cette couronne possède des antécédents d’utilisation positifs pour une période de 10 ans.
Les inconvénients sont que son processus de création doit encore être amélioré et que son coût est élevé.
C’est le seul type de couronne tout en céramique, en plus des couronnes en céramique zircone, qui a la force requise pour des prothèses fixes.
A cause de cela, on croit que, depuis que des améliorations ont été apportées à ce type de restauration, on a augmenté les chances de réussite et de prévisibilité de ce type de restauration.
Les couronnes céramo-céramiques seront plus populaires que les couronnes céramo-métalliques.

2. Le disilicate de lithium.
C’est le matériau le plus utilisé pour des couronnes simples, pour des plombages et des implants dentaires, qui sont fabriqués dans des laboratoires ou dans des cliniques dentaires.
Les avantages du silicate de lithium sont qu’il donne un bel aspect, qu’il a une force modérée et qu’il peut être posé avec des amalgames traditionnels.
En plus, utiliser ce type de restauration nécessite une procédure simple.
Par ailleurs, les inconvénients incluent le fait que cette restauration requiert toujours des observations et des études la concernant et que seules des restaurations individuelles peuvent être faites avec ce matériau.
Beaucoup de dentistes ont remarqué que, à part son esthétique, une cassure importante avec ce type de restauration avait peu de chance de se produire avec des couronnes simples, que ce soit pour des plombages ou des implants.
Cela prouve qu’il peut être utilisé de façon plus extensive sur un laps de temps plus long.

3. La vitrocéramie à base de leucite
Tout comme pour le disilicate de lithium, ce type de matériau est le plus souvent utilisé pour des couronnes simples (plombages et implants ) qui sont fabriquées dans des laboratoires ou dans des cliniques dentaires.
Beaucoup de marques commercialisent ce type de couronne, l’une d’entre elles est ‘IPS Empress’.
Ce type de restauration a un aspect séduisant et se marie bien avec les nuances naturelles des autres dents , comme un caléméon.
Les inconvénients, cependant, sont que la fixation doit se faire sur la couronne et que sa force sera inférieure , si on le compare aux autres couronnes tout en porcelaine qui sont actuellement utilisées.
Ce type de couronne est utilisé depuis des années.
Cependant, son taux de réussite n’est pas aussi bon que pour les autres couronnes.
Comme la vitrocéramique à base de leucite se révèle être un matériau fiable pour une couronne individuelle, son utilisation ne va certainement pas dimimuer.

4. Les couronnes tout en porcelaine.
Bien que la porcelaine soit couramment utilisée pour les couronnes simples et pour des prothèses fixes posées pour une courte durée, ce type de couronne est encore nouveau et n’a pas prouvé son efficacité.
‘BruxZir’ fait partie des nombreuses marques qui commercialise ce type de couronne.
Il n’y a rien de mal à comparer les dents à d’autres types de couronne.
Ce matériau est lui aussi solide.
A cause de son apparition récente sur le marché, il requiert encore beaucoup de recherches pour justifier son utilisation sur le long terme.

5.Les alliages metalliques ( en or)
Les utilisations les plus courantes pour ce type de restauration sont des couronnes tout en métal posées sur les premières et deuxièmes molaires maxilaires ainsi que sur la première molaire de la mâchoire inférieure.
L’or est utilisé pour des plombages et des implants pour toutes les dents arrières.
C’est un matériau solide qui convient pour une utilisation sur le long terme et qui causera un minimum de désagrément aux dents opposées.
Les inconvénients sont que le matériau est onéreux et que sa couleur n’est pas agréable d’un point de vue esthétique.